DERNIERES PLACES

Vite ! Plus que quelques places disponibles pour la session Samedi Soirée : rendez-vous sur la billetterie en ligne.

Fermer

Prendre soin de son cheval l'hiver

La chute des températures, la pluie, le vent, la grêle, voire la neige pour certaines régions... pas de doute, l'hiver est bien là. Si le climat hivernal nous apporte son lot de désagréments, il peut en être de même pour nos amis équidés. Il faut donc être encore plus vigilant à leur bien-être.

Augmenter l'apport énergétique

©ChristopheBricot

Pour maintenir sa température corporelle, votre cheval va dépenser énormément d'énergie. Afin qu'il ne perde pas de poids durant cette période, il doit s'alimenter suffisamment. Si le thermomètre descend en dessous de 5°, vous devez augmenter ses apports énergétiques de 20 %. Il est possible, par exemple, d'ajouter de l'huile dans sa ration pour atteindre cette quantité.

Enfin, veillez à ce que son eau ne gèle pas afin qu'elle soit toujours accessible.

Le protéger du froid

©ChristopheBricot

Il est important que votre cheval puisse se protéger du froid, du vent et de la pluie. Dans ce cas, il est nécessaire qu'il dispose d'un abri. Si celui-ci est fermé sur au moins deux côtés (ceux exposés aux vents dominants), c'est encore mieux.

L'idéal est de pailler régulièrement son abri pour obtenir une couche épaisse de litière pour qu'il puisse s'y coucher et s'y mettre au chaud.

Attention si votre cheval a peu de poils ou a tendance à maigrir. Il pourra être protégé par une couverture imperméable ou rentré dans son box pour la nuit. Il vous faudra néanmoins être vigilant aux zones de frottement, surtout au niveau du garrot, pour éviter tout risque de blessure.

Les chevaux rustiques, en revanche, n'ont pas forcément besoin de couverture, surtout s'ils sont en bonne santé.

Attention à ses pieds

©ChristopheBricot

Par temps humide, la corne doit être entretenue et asséchée avec du goudron de Norvège.

L'idéal est de permettre à votre cheval d'accéder à des surfaces au sec afin que celui-ci ne patauge pas en permanence dans la boue.

Au moment de curer ses pieds, on mobilisera doucement ses articulations pour entretenir la souplesse de ses membres.

Attention notamment à la gale de boue qui peut s'attaquer aux paturons de votre cheval à cause de la boue, d'une forte humidité ou de petites irritations.

Venez rencontrer nos experts et spécialistes qui seront présents au Jumping international de Bordeaux pour en discuter avec eux et échanger conseils et astuces.

En savoir plus sur le Forum Santé Equine 2020